The Path


Ici, le cruel et l'ombre sont conjugués avec l'amitié et l'amour.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Path

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narrator

Invité



MessageSujet: The Path   Ven 11 Juin - 10:02

l The Path l

Spoiler:
 


† Contexte †
Le village Kyuuchi... qui aurait pu croire qu'un jour, cette petite bourgade serait le centre de toutes les attentions ? Surtout quand on connait le peu d'évolution qu'a connu le coin contrairement au reste du Japon qui est un pays des plus développés qui soit. Franchement, qui utilise encore le Minitel sur cette île ? Ridicule. En vain, ne critiquons pas et contentons-nous d'en venir aux faits : les disparitions en série. En effet, quelques temps, nombreuses sont les personnes qui quittent leur foyer pour une durée le plus souvent déterminée mais qui jamais ne rentrent auprès des leurs. Pour ceux qui sont seuls, on en conclut souvent qu'ils sont tout simplement partis, que rien ne les retenait chez eux mais pour ceux qui avaient une famille, une vie en ascension... cela a mené à se poser bien des questions puis des enquêtes furent ouvertes, toutes sans succès. Cela ne manqua de rappeler cette affaire vieille d'une vingtaine d'années : l'affaire des six sœurs. Souvenez-vous...

Robin, Rose, Ginger, Ruby, Carmen et Scarlet... ces noms qui sont souvent apparus au cours du journal télévisé et qui ont suscité l'attention de chaque téléspectateur. Ce que l'on sait d'elles, c'est que ces six filles sont nés d'un père américain -d'où l'origine de leurs prénoms- et d'une mère japonaise. Tous deux rarement présents, les six sœurs sont parties pour le Japon rejoindre leur grand-mère qui vivait au village de Kyuuchi. Peu de temps après leur arrivée, c'est les unes après les autres vinrent à disparaître après une balade en forêt qui jamais ne se terminait par un retour chez leur grand-mère. Six sœurs qui disparaissent... mais le plus surprenant est certainement que jamais on ne vit une soi-disant grand-mère des demoiselles à Kyuuchi... Les autorités se mirent alors à la recherche des filles, interrogeant les habitants du village en prenant soin d'en soupçonner quelques uns au passé douteux ou encore à l'attitude étrange. Si au départ, ce n'était que les policiers qui avaient des soupçons, cela devint rapidement aussi le cas des habitants. Des questions planaient comme : « Et si c'était mon voisin qui les avait enlevé ? Après tout, il est boucher et peut-être manque-t-il de viande pour son affaire ? » ou encore « Celui qui travaille au cimetière, j'en suis sûr ! Il paraît qu'il est nécrophile et comme il n'y a pas eut de morts depuis un moment et qu'il doit vouloir du frais... » si ce n'est « Le prêtre pour les punir de ne pas s'être mises à genoux devant lui... pour prier bien sûr. » Tout le monde soupçonne tout le monde, sans exception et rapidement, la paranoïa s'installe. On ne devient plus méfiant, on voit le mal partout. Ce qui n'était au départ qu'un couteau de cuisine devient une arme, il en est de même pour les somnifères qui ne devaient pourtant aider qu'à dormir ou encore la ceinture qui ne serre plus le pantalon mais bel et bien une gorge. On ne dort plus sur ces deux oreilles et le carnage est inévitable...

Retour au présent soit vingt années plus tard après un long moment de répit. Cette histoire ayant été mise aux oubliettes, plus personne n'en a reparlé ou bien même fait allusion bien que cela restait marqué dans l'histoire du village. Aujourd'hui, cette mésaventure a recommencé : les disparitions sont à nouveau d'actualité et il arrive qu'on retrouve certains corps, la plupart dans un piteux état. Cela s'ébruitant en dehors de Kyuuchi, les médias s'empressèrent de mettre à nouveau le village et ses habitants sous le feu des projecteurs, ce qui ne manque d'attiser la curiosité de tout le monde. Horreur ou excitation, voilà les principaux sentiments que cela suscite auprès du public. Cela donne à certains habitants de profiter de la situation, rendant le village touristique en racontant de nombreuses histoires à dormir debout mais qui auront pour impact de remplir leurs poches de beaux billets, ce qui est loin de plaire à tout le monde. En effet, qui aime voir son village natal se faire envahir d'étrangers plus curieux les uns que les autres pour avoir une histoire croustillante à se mettre sous le dent ? Peu de monde...

Mais qu'on le veuille ou non, il n'y a autre solution que de s'y habituer et en attendant, le grand méchant loup gambade toujours en toute liberté...


† Informations †
Nombre de Joueurs: 8
Nombre de Messages: 29 (forum tout neuf)




ou




Revenir en haut Aller en bas
Lénia Niako
avatar
/!\ Surveillante et Fondatrice l Humain /!\


Nombre de messages : 2762
Age : 31
Lieu de vie : Auprès de celle qui hante mes pensées
Emploi/Année d'étude : Surveillante ou presque.
État d'esprit : Neutre
Date d'inscription : 30/08/2008

Feuille de personnage
Clan: Humain
Vous et vos relations:
Vos rps :
MessageSujet: Re: The Path   Ven 11 Juin - 12:06

Tout d'abord bonjour. ça fait toujours plaisir d'être salué même pour un partenariat. Ensuite il n'est pas nécessaire de poster la demande en tant qu'invité. Les membres du forum peuvent également le faire.

Dans tous les cas la demande de partenariat est acceptée. Le bouton se trouve avec ceux de nos autres partenaires et il en va de même pour la fiche. Elle se trouve donc ici.

N'hésitez pas à nous donner des nouvelles que ce soit vis à vis du design et/ou de l'intrigue. Bonne continuation et bonne journée.
Bon courage pour les examens également.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnatbloody.forumactif.org/
 

The Path

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Il était une fois... :: Nos écrits, nos dires, notre vie :: Vous avez la parole | Invités c'est par ici :: Les demandes de partenariat | Ouvertes-